mercredi 28 mars 2012

L'autre


Montage grossier qui commence ma série pour l'option édition, visant à créer un magazine intitulé XY.
Le thème de cette année serait de redéfinir le moi et l'autre.
A droite, il y aurait des accumulations d'objets plus ou moins investis de nous-mêmes : soit porteurs de notre identité officielle (cartes, passeport), financière (cartes bleues), intime (clés, portefeuilles) ; à gauche des portraits des gens faisant avec moi le magazine, tout ceci de dos.
L'identité de moi et de l'autre (les deux étant inextricablement liées, mêlées, floutées) m'échappe. Mais pas éternellement, le dos des choses et des êtres étant malgré tout porteur de trace, de signes qu'il faut apprendre à déchiffrer. Pour une plus grande attention, pour une ouverture à ce que l'on n'attend pas, pour une usure et un dépassement de ces objets que l'on croit pouvoir nous réduire, nous créons des signes qui seront parfois à jamais indéchiffrables.
(A gauche, deux images de Ruff et de Tosani mélangées, en attendant que je fasse les portraits de personnes)